Archives par étiquette : écologique

Compostage domestique

COR - Opération compostage individuel

Voir la brochure et le document de réservation >>> Logo PDF

********************

Compostage

Chacun d’entre nous désire, à son niveau, faire un geste pour l’environnement. Pourquoi ne pas commencer par le compostage domestique ?
Réduire le volume d’ordures ménagères à traiter par la collectivité, enrichir son jardin sans frais… les avantages sont nombreux.
Produire soi-même un amendement naturel et l’utiliser directement dans son jardin n’est pas réservé aux seuls jardiniers avertis et procure une vraie satisfaction personnelle. C’est mieux prendre conscience du cycle de vie de la matière organique et de la transformation utile des déchets.

Compostage

• Quels déchets peuvent être valorisés par compostage ?
Pratiquement tous les déchets organiques : épluchures de légumes, restes de repas, déchets de jardin, autres déchets organiques …
Jour après jour, vous adopterez le réflexe compostage. C’est votre jardin qui va être ravi et il vous en sera reconnaissant !

• Comment faire ?
Chez vous et dans votre jardin, vous produisez des déchets organiques. Triez-les et utilisez-les pour fabriquer votre propre compost.
Pour réussir, ce n’est pas difficile : un tri judicieux, une petite préparation et le respect de certaines règles simples.
En quelques mois, vous obtiendrez un excellent amendement organique gratuit pour votre potager, vos plantations ornementales ou vos plantes en pot à utiliser en surface ou après incorporation dans le sol.
Alors, en bac, en tas, que vous ayez un grand terrain ou un petit jardin, adoptez le compostage domestique. Cela réduira le volume de vos ordures ménagères et contribuera à la préservation de votre environnement.

Voir ou télécharger le guide du compostage édité par l’ADEME >>> L ogo PDF

Compostage

La zone humide des Monneries

Photo satellite

Une zone humide est un territoire où l’eau est le principal facteur qui contrôle le milieu naturel et la vie animale et végétale associée. Elle apparaît là où la nappe phréatique arrive près de la surface ou affleure ou encore, là où des eaux peu profondes recouvrent les terres.
Au sens juridique, la loi sur l’eau du 3 janvier 1992 définit les zones humides dans son article 2, codifié à l’article L 211-1 du code de l’environnement et indique notamment.
 » Les dispositions de la présente loi ont pour objet une gestion équilibrée de la ressource en eau.
Continuer la lecture