La zone humide des Monneries

Photo satellite

Une zone humide est un territoire où l’eau est le principal facteur qui contrôle le milieu naturel et la vie animale et végétale associée. Elle apparaît là où la nappe phréatique arrive près de la surface ou affleure ou encore, là où des eaux peu profondes recouvrent les terres.
Au sens juridique, la loi sur l’eau du 3 janvier 1992 définit les zones humides dans son article 2, codifié à l’article L 211-1 du code de l’environnement et indique notamment.
 » Les dispositions de la présente loi ont pour objet une gestion équilibrée de la ressource en eau.

Cette gestion équilibrée vise à assurer :
* la préservation des écosystèmes aquatiques, des sites et des zones humides ; on entend par zone humide les terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année.
… »

Un projet de valorisation touristique de la zone humide des Monneries est en cours d’étude par la commission ad’hoc composée de conseillers municipaux, accompagnés par monsieur Pierre Gadiolet (Chargé de mission pour le contrat de rivière Azergues).

Sur le terrain Sur le terrain

Sur le terrain

> > Voir le projet < <