Inauguration de la station d’épuration de La Chavanne

Step

Ce Samedi 5 juin 2010, l’inauguration de la nouvelle station d’épuration s’est tenue en présence de nombreuses personnalités.

Une station dépuration traite toutes les eaux ménagères provenant des cuisines et du lavage, contenant essentiellement des matières organiques (graisses, protéines,) et des produits chimiques (produits d’entretien, détergents, etc.). Ces produits chimiques contiennent en effet des métaux lourds tel que le fer, le plomb, le zinc, l’inox, etc.
Elle traite également toutes les eaux-vannes provenant des sanitaires et contenant des matières organiques biodégradables et des micro-organismes. Elle retire par exemple l’ammoniac, contenu dans l’urine, et le nitrate.
Enfin, elle s’occupe des eaux pluviales, qui véhiculent des matières végétales (feuilles, branches, etc.) ou minérales (sables, etc.), mais qui normalement ne devraient pas y aboutir.

Station d’épuration biologique sur lit de roseaux

Les roseaux « plient mais ne rompent pas » selon La Fontaine : une aubaine pour l’environnement !
L’avantage principal de la station écologique est bien entendu le fait qu’elle ne dégrade pas l’environnement principalement dût au fait qu’elle ne dégage pas de gaz à effet de serre. Ainsi elle est constituée de matériaux naturels (roseaux).
Le rôle des micro-organismes (bactéries) :
Particulièrement proliférantes en milieu humide, les bactéries se nourrissent des matières dont sont chargées les eaux usées. Véritables « ciseaux biologiques » elles les transforment en molécules inoffensives.
Le rôle des roseaux (macrophytes) :
Ces plantes disposent d’un système racinaire très dense qui améliore l’oxygénation des filtres, une condition sine qua non au développement des micro-organismes adéquats.
Poursuivant leur croissance même en hiver, les rhizomes assurent le fonctionnement permanent de la station d’épuration.
Les oscillations des roseaux, sous l’action des vents, entraînent un mouvement des tiges et racines dans la masse des boues et au sein du massif. Ainsi, les boues ne risquent pas de colmater les lits filtrants.

Step   Step   Step

Photos : Jacques Condemine