Zone humide des Monneries

Photo satellite

La commune est propriétaire d’un peu plus de 8 ha de terrain au lieu-dit « Les Monneries ».
Ces terrains à l’hydromorphie marquée constituent une zone humide.

Le contexte :

Les zones humides sont des milieux en régression dans le monde, peu connus et souvent mal aimés du grand public. Cependant elles présentent des intérêts particuliers. En effet, elles sont de véritables réservoirs biologiques et participent au maintien et à l’amélioration de la qualité de l’eau. Beaucoup d’études portent sur le recensement de ces zones mais les actions d’aménagement concernent essentiellement les grands sites avec des espèces rares et emblématiques.
Différentes études et prospections ont fait ressortir que les zones humides du bassin versant de l’Azergues sont généralement de petite taille et de faible intérêt patrimonial.
Toutefois, leur intérêt réside dans leur nombre et leur connexion, soit entre elles, soit avec les cours d’eau. Malheureusement, cette nature ordinaire ne bénéficie pas de l’attention portée aux sites d’intérêt patrimonial et devient de plus en plus menacée par les activités anthropiques (drainage, remblai, création de plans d’eau, …).
La zone humide des Monneries a déjà fait l’objet de diverses tentatives de valorisation (plantation forestière, projet de plan d’eau,…). Elle appartient à la commune et est partiellement inexploitée, conduisant à son emboisement naturel et à son enfrichement.

L’objectif :

L’objectif de cette opération est de contribuer à la préservation des zones humides de moindre importance.
L’information et la sensibilisation du grand public constituent un des grands axes d’action visant la préservation de ces sites, qui sont plus souvent menacés par la méconnaissance et la négligence que par une réelle volonté de destruction.
Il apparaît donc judicieux de rendre ce site accessible au public et de le doter d’équipements pédagogiques afin d’en faire un outil de sensibilisation grandeur nature.

Le public visé :

Afin de préciser la portée du projet et le public à cibler en priorité, une étude de marché a été réalisée par Adeline LONGEFAY, étudiante en BTS Tourisme stagiaire au Contrat de Rivière.
Il en ressort une forte attente du public local, en particulier scolaire et familial, qui souhaite allier découverte et promenade. Un lien avec le camping, le plan d’eau et le col des Écharmeaux sera en outre établi afin d’élargir la fréquentation du site aux gens de passage.

L’état initial :

L’intérêt principal du site réside dans la juxtaposition de différents habitats.
Zone humide
L’absence d’entretien depuis plusieurs années et le caractère très humide du site le rendent toutefois très difficilement praticable pour toute personne n’ayant pas d’équipement adéquat (bottes).
Un chemin de randonnée balisé longe le site mais aucune indication ne mentionne sa présence.

Le descriptif du projet :

Le projet consiste à aménager un sentier piétonnier d’environ 400m, en partie ou en totalité sur caillebotis, permettant la découverte des différents milieux de la zone humide. Ce parcours sera agrémenté de panneaux explicatifs et de bornes matérialisant les points à voir et renvoyant, pour les explications, à un livret pédagogique.
Un fléchage directionnel, au départ du camping et du plan d’eau, permet de rallier cet équipement. Il est également indiqué au col des Écharmeaux.
La promotion de cet aménagement est faite par un petit dépliant disponible à l’accueil du camping, en mairie et à l’office de tourisme de Haute Azergues.

• Voir l’article écrit par Pierre Marey pour Le Pays Beaujolais, en cliquant ici
• Voir les articles parus dans la presse en 2011, en cliquant ici
• Voir les articles parus dans la presse en 2013, en cliquant ici

Main verte Voir ou télécharger le livret pédagogique >>> Livret pédagogique de la zone humide Main verte Voir ou télécharger le jeux pédagogique >>> Jeux pédagogique sur la zone humide

 
Zone humide

Les travaux :


Photos : Jacques Condemine et MJA Productions

Main verte Un projet accompagné par Logo ERARE